– Millésime 2014 –

Ilia Répine
Sadko dans le royaume subaquatique (1876)

« Et alors le roi des mers envoya une tempête pour chasser les navires du célèbre marchand Sadko, et qu’un sacrifice lui fût offert. Le célèbre marchand descendit dans les vagues et fut admis au festin subaquatique. Le roi des mers voulut donner à Sadko comme épouse une des belles princesses, mais celui-ci choisit une fille simple. Le marchand s’endormit après le grand repas de noces et se retrouva à son réveil dans sa ville natale de Novgorod ». Cette ancienne chanson sur Sadko, marchand de Novgorod, qui date du XIIe siècle est un bel exemple de la poésie populaire épique russe qui nous reste de cette époque lointaine.

Ilia Répine (1844-1930), un des principaux représentants du réalisme russe, choisit le moment quand Sadko sur l’ordre du roi des mers, choisissait pour épouse une de ses princesses. Des beautés extraordinaires vêtues de meilleurs costumes ethniques des pays différents apparaissent des eaux verdâtres pour défiler devant Sadko. Le marchand regarde pourtant une fille habillée d’une robe de paysanne russe et qui se tient à l’écart. Et tout cela se passe dans le monde subaquatique merveilleux.

Ce tableau d’inspiration mythologique est assez atypique pour l’artiste, connu surtout pour ses représentations historiques, portraits des contemporains et scènes de vie russe de la fin du XIXe – début du XXe siècle. Viktor Vasnetsov, peintre, qui plus tard deviendrait célèbre pour ses toiles inspirées de contes de fées russes, servit de modèle pour le personnage de Sadko. Aspirant à une authenticité absolue, Répine, adepte du réalisme, étudia des atlas de la vie marine et même partit visiter l’aquarium de Berlin. Mais le tableau affiche clairement des éléments du symbolisme et du nouveau style artistique. Plus tard, c’est cette toile de Répine qui inspirera les scénaristes pour mettre en scène l’opéra éponyme de Nikolaï Rimski-Korsakov.

Le tableau fut exposé pour la première fois au salon de Paris en 1876, mais sans trop de succès. Par contre, en Russie il devint célèbre : c’est grâce à ce chef-d’œuvre que Ilia Répine reçut le titre d’académicien de l’Académie impériale des beaux-arts où dix-huit ans plus tard il allait diriger l’atelier de peinture et former Philippe Maliavine, Ivan Bilibine, Nikolaï Féchine, Valentin Sérov et bien d’autres grands peintres russes.

Télécharger le PDF

90% Merlot – 10% Cabernet Franc
Type de sol : Sable et argile
Vendanges : 100% manuelles
Vinification : Macération et fermentation douces et lentes par remontage, malolactique en barrique
Elevage : 100% de barriques neuves – Tonnellerie Radoux Blend pendant 21 mois
Pratiques culturales : lutte raisonnée, travail de la vigne exclusivement manuel, désherbage mécanique

Ce millésime est marqué par des arômes boisés et des notes amères du chocolat noir. Apportant des saveurs d’épices, de vanille, de réglisse, de cannelle et de muscade, le chêne neuf s’intègre bien dans le riche cocktail cerise-mûre-myrtille. Les notes d’herbes aromatiques complètent le bouquet. Le vin est juteux, expressif et dense.

Fiche Millésime 2014

Découvrez

LE MILLESIME 2015