LE DOMAINE VITICOLE

Au cœur de St Émilion

 
1
1

Tradition & modernité

Tradition et modernité sont les fils rouges du Domaine. Le respect de l’héritage des traditions viticoles françaises allié à la modernisation des outils de travail pour la production du vin d’exception est au cœur du projet. La culture de la vigne dans le domaine tient compte des cycles naturels saisonniers et climatiques. Le respect des propriétés du sol et l’introduction délicate d’outils modernes sont essentiels à chaque étape de fabrication. Notamment, afin de créer un vin de très haute qualité, on a mis en place une agriculture de conservation et on utilise la technique de taille en cordon double.

La région

Saint-Émilion est une commune bordelaise prestigieuse, dont les vignes font partie du patrimoine global de l’UNESCO « en tant qu’un exemple remarquable d’un paysage viticole historique qui a survécu intact et est en activité de nos jours ».

Situé sur la rive droite de la Dordogne, Saint-Émilion est une des plus grandes régions productrices du vin dans le monde. Le climat est continental avec des influences maritimes, caractérisé par de grandes variations de températures journalières. Les sols sont très variés, les cépages dominants sont le cabernet franc et le merlot.

Le vignoble

À mi-chemin des clochers de Saint-Émilion et de Pomerol, le Château est situé sur un terroir exceptionnel qui bénéficie d’un sol complexe de sables bruns, d’argile et de calcaire, riche en oxydes ferreux. Le domaine La Grâce Dieu des Prieurs mesure 8,5 hectares répartis sur plusieurs parcelles.

Il se compose de : 90 % Cépage Merlot (rouge), 10 % Cépage Cabernet Franc (rouge), 1 hectare Cépage Chardonnay (blanc). Au total, pas moins de 60 000 pieds de vigne permettent la production de 35 000 bouteilles en appellation Saint-Émilion Grand Cru.

L’infrastructure

Les bâtiments du domaine sont entourés de vignes et reliés par un parcours souterrain.
Cette proximité à la vigne est importante pour un traitement délicat du raisin surtout en période de vendanges.
Des solutions techniques uniques appliquées pendant la construction permettent d’assurer la continuité du processus technologique à partir de la réception de la vigne jusqu’à l’élevage.
Une fois la fermentation achevée, le jus du raisin s’écoule des cuviers vers les barriques des chais circulaires situés au-dessous de la salle de fermentation, au plus bas niveau de la galerie souterraine. Ensuite le futur Grand Cru est élevé dans des barriques en chêne à grain fin Radoux Blend pendant vingt mois exactement et acquiert cet arôme caractéristique propre aux vins du domaine.

C’est un détail essentiel, car il permet d’exalter et de tirer toute la substance du cru dans le millésime.

L'Architecture

Le cuvier & les Chais

De forme cylindrique permet un fonctionnement optimal en période de vendanges. A l’intérieur, les inox et les cuves miroirs sont le prétexte pour la création d’une image conceptuelle en anamorphose où Youri Gagarine est en apesanteur avec le vin et les Dieux. À l’extérieur, le cylindre devient un véritable cyclorama porteur d’une fresque allégorique sur le travail dans la vigne. Au sous-sol, les corps de ferme sont reliés entre eux par une grotte.

Cet espace cryptique dont la matérialité de béton fait penser à la roche, contient deux chais pour l’élevage lent et précis du vin en barriques de chêne, sous la cuverie d’où coule par gravité le fameux jus.

L’architecture du cuvier traduit la volonté de Jean Nouvel de scénariser la transformation du raisin en précieux jus, telle une métaphore visuelle du cycle de la métamorphose de la vigne.

Le CuvierLes Chais

La Girondine

restaurée dans le plus grand respect des règles de l’art, règne au centre de cette œuvre à échelle humaine.

Le fortin

folie du XIXème siècle, est fièrement planté au milieu des vignes et dialogue à distance avec le site principal. Le petit manoir est aménagé en résidence de réception destinée à accueillir des œuvres et des artistes. Une grande serre a été créée, telle une chapelle de verre jouant avec les clochers du toit, abritant une fresque impressionniste de verre et de lumière.

Le Belvédère

À l’Est, est ainsi nommé pour sa toiture terrasse panoramique. C’est une architecture agricole, dont l’imposante structure apparente est envahie par la végétation et la vigne sur trois façades. La quatrième façade, tournée vers le cuvier, prend la matérialité d’un miroir profond teinté de rouge, reflétant les scènes de vie de la cour de ferme ainsi créée.

L’Ombrelle

située à l’Ouest du domaine est une toiture cintrée posée de tout son long juste au-dessus des vignes. Ce bâtiment de serrurerie fine est destiné à l’étiquetage et la mise en caisse. Il sert également de salle de dégustation.

Les barriques

L’intégralité du parc des barriques Radoux Blend est renouvelée à chaque récolte.
En sélectionnant exclusivement les pièces de bois aux grains extra fins, l’élevage révèle les caractéristiques du produit, pour parfaire ses riches propriétés organoleptiques. Cette harmonie parfaite entre le bois et le vin est le plus beau berceau pour élever les millésimes de la Collection Art Russe jusqu’à leur pleine maturité.

La crypte

Cet écrin de verre et de béton contient deux chais juste sous la cuverie d’où s’écoule le précieux jus suite à la vinification. Ils permettent indifféremment de réaliser les fermentations malolactiques et l’élevage des vins dans les barriques de bois de chêne. Un contrôle précis des temperatures et de l’hygrométrie est opéré.